5 questions à se poser pour votre projet d’extension

Les causes peuvent être multiples : la famille qui s’agrandit, l’envie de vivre plus près de son jardin, la nécessité de travailler à la maison, l’ambition de gagner en lumière ou en fluidité de circulation… Agrandir son habitation n’est jamais anodin car cela s’accompagne toujours d’un changement de vie. Il est donc judicieux . Contraintes administratives, budget, nature de l’existant, aménagements futurs… : voici les premières pistes à explorer avant de pouvoir ajouter sereinement une pièce à votre logement !

 

Photo

1/ Quelles règles administratives encadrent mon projet ?

Comme toute construction, une extension de maison obéit à un cadre juridique précis, spécifique à chaque commune et parfois même quartier ! Des contraintes administratives qui auront un impact non négligeable sur la faisabilité et le visage de votre projet. Nul besoin de vous transformer en juriste chevronné pour autant, mais quelques premières informations permettent de mieux délimiter le champ des possibles et ainsi de gagner du temps. Une visite à votre mairie s’impose donc pour en savoir plus sur les réglementations inhérentes à votre contexte, comme les limites de propriété à ne pas dépasser, l’emprise au sol envisageable, les contraintes du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal ou relevant des Bâtiments de France. Autant d’éléments sur lesquels s’appuyer lors des premiers échanges avec votre futur constructeur qui, quoi qu’il en soit, saura également vous accompagner dans ces démarches parfois nébuleuses…

 

2/ Quel budget pour une extension de maison ?

Le prix d’une extension peut varier selon beaucoup de paramètres. Déterminer votre enveloppe budgétaire en amont permet alors de mieux cadrer les caractéristiques essentielles de votre projet : sa surface, ses options, ses aménagements, etc. Sans s’empêcher de rêver grand, il est en effet indispensable de connaître ses limites financières pour éviter toutes mauvaises surprises ou déception. Pour cela, une entrevue avec votre banquier est idéale afin d’avoir une estimation précise de votre capacité de financement. Un chiffrage qui sera alors un bon point de départ pour savoir ce qu’il est envisageable de réaliser ou non avec votre futur constructeur.

 

3/ Quelles sont les contraintes de l’existant ?

Un projet d’extension de maison ne saurait s’envisager sans relation avec l’existant ! Connaître les contraintes et originalités de votre habitation d’origine permet de gagner du temps sur la conception globale. Il peut être ainsi utile de savoir où passent les tuyaux de chauffage, d’arrivée d’eau, d’évacuation des eaux usées, de VMC tout comme les fils électriques, mais aussi de s’assurer qu’un mur n’est pas porteur avant d’envisager de l’abattre ! C’est également l’occasion de s’interroger sur le choix du coloris de l’aluminium et l’habillage du mur ou muret afin d’avoir un rapport harmonieux entre votre maison et votre extension. Mais bien connaître l’existant ne se limite pas seulement au bâti : les extérieurs immédiats méritent également une attention toute particulière car le sol peut parfois réserver des surprises : un puits ou une ancienne fosse septique à remblayer, une canalisation ou une dalle béton camouflée, etc. En cas de terrain en pente, mieux vaut savoir aussi à l’avance où s’écoulent les eaux pluviales pour éviter de se retrouver avec les pieds dans l’eau ! Enfin, le futur accès du chantier peut-être une problématique à anticiper, tout particulièrement en ville.

 

4/ Comment vais-je vivre dans mon extension ?

Chaque projet est unique, comme vous ! Votre nouveau lieu de vie doit vous ressembler. Pour cela, rien de mieux que de vous projeter dans votre extension, de vous interroger sur la façon dont vous souhaitez y vivre, de sa future utilisation, d’analyser vos habitudes familiales, vos contraintes quotidiennes… Savoir combien vous êtes à table le midi, comment vous regardez la télévision, si vous préférez travailler dans votre chambre ou dans le salon, connaître vos rituels de coucher et de lever ainsi que le rythme des différents membres de la famille sont autant d’informations utiles à votre futur constructeur. De même, comprendre en amont vos envies et besoins en terme de chauffage et d’isolation thermique comme phonique permet de mieux définir votre programme et ses besoins, et de s’assurer ainsi d’une conception sur mesure qui s’adaptera parfaitement à votre mode de vie pour l’utilisation de cette nouvelle pièce.

 

5/ Comment vais-je aménager mon extension ?

Un projet d’extension réussi ne se limite pas à l’analyse de vos habitudes de vie. Il est aussi particulièrement utile de savoir comment vous allez aménager cette fameuse pièce en plus. En fonction du rôle de cette nouvelle pièce de vie, posez-vous les bonnes questions ! Quel(s) meuble(s) allez-vous garder ? Le(s)quel(s) allez-vous acheter ? Quelle est la taille de votre canapé ou de votre lit ? Préférez-vous un îlot central ou une cuisine totalement intégrée ? Aménageriez-vous un bureau modulable pour les jours de télétravail dans le jardin ou une table XXL pour fêter les anniversaires avec toute la famille ? Les équipements de votre extension ne sont pas un détail : ils sont importants à anticiper pour s’assurer de l’harmonie et de l’élégance de votre lieu de vie de demain !

Chez Concept Alu, nos conseillers sauront vous accompagner sur toutes ces questions préalables et vous soulageront de toutes les démarches administratives pour un projet d’extension en toute sérénité.